L'écran crevé



FLIGHT ***

De Robert ZemeckisFLIGHT   *** dans 3 étoiles *** affiche-225x300

Après une nuit alcoolisée et une matinée cocaïnée, le commandant Whip Whitaker prend les commandes du vol 227 le temps d’un trajet intérieur aux États-Unis. Lorsque de très mauvaises conditions climatiques et une avarie technique font plonger l’avion en piqué, le pilote tente une manœuvre audacieuse afin de pratiquer un atterrissage forcé. À son réveil, Whip est un héros. Son sang froid et sa dextérité ont sauvé 96 des 102 personnes à bord. Mais l’enquête sur les circonstances du crash débute, et met en lumière la vie du commandant, l’entraînant dans une dangereuse spirale entre mensonges et vérités.

Robert Zemeckis est bien plus qu’un « sous-Spielberg ». Retour vers le futur (1985) Qui veut la peau de Roger Rabbit ? (1988), Forrest Gump (1994) ou Seul au monde (2000) pour ne citer qu’eux, ont marqué un pan du cinéma américain. Et si le cinéaste confesse se sentir en marge du « Hollywood d’aujourd’hui », après 13 ans à travailler et ouvrir la voie au numérique et aux techniques de motion capture, il revient aujourd’hui à du cinéma fait de chair et d’os.

Quelle ambition dans ce Flight, qui surprend dès son décollage, le temps d’un vol des plus mouvementés. Le spectateur restera au plus près de Whip, son héros tourmenté, dans ses choix, face à ses forces et surtout ses faiblesses. Zemeckis commence un film catastrophe et termine un film de procès, il montre en images comment la société créé et détruit un héros, les méandres administratifs et procéduriers d’une Amérique puritaine et souvent bigote, mais surtout le combat presque perdu d’avance entre un homme et son alcoolisme.

1-300x124 alcool dans Drame, sortez les mouchoirs

Denzel Washington, un pilote de haut vol

En pilote autodestructeur qui touche le fond, Denzel Washington offre une performance pleine de nuances, aussi multiple que l’est son personnage. Face à lui, Don Cheadle est toujours aussi impliqué, et les apparitions de John Goodman en dealer jovial apportent la dose d’humour nécessaire permettant à la pression de retomber.

Mais ce que l’on retient de Flight, c’est avant tout son ouverture avec cette extraordinaire séquence de crash aérien filmée comme si vous y étiez, qui fait écho à la séquence finale de l’audition, au suspens surprenant. Entre ces deux grands moments, peu de turbulences. On regrettera peut-être les écrasantes références à la religion, et l’on pensera très fort au schéma de Seul au monde, au travers de la difficile (impossible ?) réadaptation du survivant mis au ban de la société. Qu’importe sa fin pleine de contrition et de puritanisme, entre performance d’acteur et grand divertissement, cette histoire de rédemption mérite amplement le déplacement. Attachez vos ceintures, décollage imminent…

 

Drame. États-Unis. 2 h 18.

Date de sortie : 13 février.

Scénario : John Gatins.

Photographie : Don Burgess.

Compositeur : Alan Silvestri.

Interprètes :

Denzel Washington (Whip Whitaker),

Don Cheadle (Hugh Lang),

Kelly Reilly (Nicole),

John Goodman(Harling mays)…


Laisser un commentaire

yerlifilmizle |
bellebabystar11 |
Thewalterblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A'bou Hartmann
| Leslapinsdelisa
| Cinedays