L'écran crevé



POPULAIRE **

De Régis RoinsardPOPULAIRE  ** dans 2 étoiles ** 20270335.jpg-r_640_600-b_1_d6d6d6-f_jpg-q_x-xxyxx-225x300

 

Printemps 1958. La jeune Rose Pamphyle a 21 ans et vit avec son père, veuf et un peu bourru. Son destin tracé de femme au foyer provinciale ne la satisfait guère, elle veut être moderne, dans l’air du temps… elle veut être secrétaire. À Lisieux, elle postule face à Louis Echard, patron charismatique de 36 ans qui cherche justement une secrétaire. Les essais s’avèrent catastrophiques, heureusement, Rose a un don : elle tape à la machine à écrire à une vitesse vertigineuse. Un talent qui réveille en Louis le compétiteur ambitieux, il s’improvise alors entraîneur et décrète qu’il fera d’elle la fille la plus rapide du pays, voire même du monde ! Une entreprise qui sera loin d’être de tout repos, surtout lorsque l’amour va s’en mêler… 

Pour son premier long métrage, Régis Roinsard propose une histoire originale et même plutôt audacieuse en choisissant de montrer les dessous des concours de vitesse dactylographique. Comédie romantique bénéficiant d’un budget très confortable et d’une tête d’affiche qui lui assure sa notoriété, Populaire est un film familial frais qui ne veut que le plus grand bien à tous ses spectateurs même s’il s’adresse plus facilement à la gent féminine. On se laisse ainsi bercer par le charme des années 50, la musique, les couleurs et les costumes très réussis. 

Dommage toutefois que le scénario sois si niais et tienne tout entier en gros caractères sur une feuille A5. Guère de surprises dans le déroulement de l’histoire, et beaucoup de bons sentiments au programme. Si les scènes comiques s’en sortent honorablement, avec leurs petits jeux de langages et réflexions bien senties concernant l’époque dans laquelle vivent les personnages, c’est nettement moins le cas des moments dits « d’émotion », qui risquent de faire grimacer le public. Enfin, il faut aussi faire avec un message qui tente de faire croire qu’il prône l’émancipation des femmes et de leur condition, alors qu’il véhicule dans le fond tout un tas de clichés souvent misogynes.

20255491.jpg-r_640_600-b_1_d6d6d6-f_jpg-q_x-xxyxx-300x200 amour dans C'est français !

"Taper à la machine, c'est chic et moderne !"

Un premier film avec des défauts donc, mais sauvé par ses deux comédiens principaux, qui excellent, lui en jeune patron ambitieux mais inaccompli et elle en charmante ingénue maladroite fragile et touchante qui évolue vers le glamour (Impossible de ne pas penser à Audrey Hepburn). Un duo qui fait des étincelles dans la repartie de ses échanges, et un couple à l’écran auquel on adhère instantanément. Si l’on ajoute un rythme agréable et un parti pris original, on obtient finalement non pas un chef d’oeuvre de cinéma, mais un film calibré pour un large public qui aura gentiment sa place en première partie de soirée sur nos petits écrans. Ce n’est pas tout d’être Populaire, il faut aussi mériter son succès…

Comédie Romantique. 1 h 51. France.

Date de sortie : 28 novembre 2012.

Scénario : Régis Roinsard, Daniel Presley, Romain Compingt.

Photographie : Guillaume Schiffman.

Intèrprètes :

Déborah François (Rose),

Romain Duris (Louis),

Bérénice Bejo (Marie),

Shaun Benson (Bob)…


Laisser un commentaire

yerlifilmizle |
bellebabystar11 |
Thewalterblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A'bou Hartmann
| Leslapinsdelisa
| Cinedays